AccueilSiteFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Jorell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jorell

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: [BG] Jorell   Lun 6 Aoû - 1:14

Aussi loin que Jorell se souvienne, il avait toujours côtoyé les crapules et les escrocs de la cité d’Arabel, son père était un homme respecté dans le milieu du banditisme de la ville. Sa réputation lui valait le respect de ses pairs, à une époque où le respect et l’honneur voulaient encore dire quelque chose. En plus d’être un cambrioleur de renom, Liam possédait plusieurs affaires pas très légales comme des dépôts d’alcools, ou autre bars où le jeu et les prostitués étaient monnaie courante. Lui et son organisation faisait beaucoup d’ombre aux Dragons Pourpres et à d’autres guildes de la ville. Le jeune Jorell grandit en apprenant des valeurs comme la loyauté, le respect des anciens mais aussi en rejetant toutes formes de pitiés, à n’exprimer aucun regret après avoir « nettoyer quelqu’un ». Tout son savoir il l’acquit à l’école de la rue mais aussi grâce à son père. Malgré une autorité parentale existante, son enfance à surtout été une phase d’apprentissage dans la rue et de débrouillardise, son père étant un homme très occupé par ses affaires et peu présent sous le toit familial. Jorell avait connu pas mal de petits boulots confié par les anciens de la guilde ; faire le guet lors de partie de dés, de petits cambriolages, revente d’herbe hallucinogène, etc…

Au fil des années Jorell grandit et se vit confier des tâches un plus sérieuse. Il devint homme de main de son père, il s’occupait de quelques contrats, rappelait les bons souvenir de son père aux mauvais payeurs. Jorell aimait cette vie il avait tout ce qu’il pouvait désirer, et ne travaillait pas comme un acharné pour trois pièces de cuivre comme la plupart des moutons en ville. Des gens qui ne juraient que par la « vie » honnête méritaient qu’on les voles. Une seule loi régissait l’univers, c’était celle du plus fort qui mangeait le faible.

Le paysage du milieu de la Cité changeait à peu près tous les dix ans, malheureusement pour Liam et son équipe une guerre se préparait dans les bas fonds d’Arabel. De nouvelles bandes remplies de sang jeune prêt à tout pour renverser le pouvoir établit. Pour un spectateur avertit, cela ne faisait aucun doute que c’était des anciens qui tiraient les ficelles du pouvoir.

Une guerre sanglante ne tarda pas à faire couler le sang dans les caniveaux de la ville, une bataille rangée où les habitants de la cité étaient spectateurs de meurtres sanglants le matin en ouvrant leurs volets. Il y eu beaucoup de pertes pour le clan Liam, des alliances secrètes s’étaient forgés. Jorell et ses co-équipiers offrirent tout de même une belle résistance mais le clan finit par se faire écraser. Deux possibilités se présentaient pour les survivants, rejoindre un autre clan ou menait une vie de paria. Jorell avait fait son choix, en la mémoire de son père il était hors de question de passer chez l’ennemi.

Il était maintenant ce qu’on appelait un indépendant, la proie d’autres guildes de voleurs et des Dragons pourpres. Jorell avait encore quelques connections avec des anciens aux âges avancés faisant preuve d’intelligence et de sagesse dans ce milieu, certains étaient devenues intouchables. C’était par son respect pour les anciens et sa famille que Jorell s’était attiré leurs amitiés, et quand les choses devenaient critiques ils le mettaient au vert pour quelques temps.

Ces derniers temps suite à quelques coups, Jorell avait nuit sans le savoir à un caïd très craint par sa brutalité dans le milieu. Là encore les Anciens avaient essayé de calmer le jeu mais sans résultats. Jorell était fait comme un rat s’il restait entre les murs de la cité, un vieil homme plein de sagesse lui avait conseillé Soirétoile. Réunissant ces quelques affaires il partit en pleine journée lorsque les rues étaient combles. Il s’infiltra dans une carriole faisant la route pour le village le cœur plein d’amertume et de haine.


Au fil des années Jorell grandit et commença les tâches un plus sérieuse. Il devint homme de main de son père, il s’occupait de quelques contrats, rappelait les bons souvenir de son père aux mauvais payeurs. Jorell aimait cette vie il avait tout ce qu’il pouvait désiré, et ne travaillait pas comme un acharné pour trois pièces de cuivre comme la plupart des moutons en ville. Des gens qui ne jurait que par la « vie » honnête mériter qu’on les voles. Une seule loi régissait l’univers, c’était celle du plus fort qui mangeait le faible.

Le paysage du milieu de la Cité changeait à peu près tous les dix ans, malheureusement pour Liam et son équipe une guerre se préparait dans les bas fond d’Arabel. De nouvelles bandes remplies de sang jeune prêt à tout pour renverser le pouvoir établit. Pour un spectateur avertit, cela ne faisait aucun doute que c’était des anciens qui tiraient les ficelles du pouvoir.

Une guerre sanglante ne tarda pas à faire couler le sang dans les caniveaux de la ville, une bataille rangée où les habitants de la cité étaient spectateurs de meurtres sanglants le matin en ouvrant leurs volets. Il y eu beaucoup de pertes pour le clan Liam, des alliances secrètes s’étaient forgés et contre ça personne n’y pouvait rien. Jorell et ses co-équipiers offrirent tout de même une belle résistance mais le clan finit par se faire écraser. Deux possibilités se présentaient pour les survivants, rejoindre un autre clan ou menait une vie de paria. Jorell avait fait son choix, en la mémoire de son père il était hors de question de passer chez l’ennemi.

Il était maintenant ce qu’on appelait un indépendant, la proie d’autres guildes de voleurs et des Dragons pourpres. Jorell avait encore quelques connections avec des anciens que leurs âges avancés faisait preuve d’intelligence et de sagesse dans ce milieu, certains étaient devenues intouchables. C’était par son respect pour les anciens et sa famille que Jorell s’était attiré leur amitiés, et quand les choses devenaient critiques ils le mettait au vert pour quelques temps.

Ces derniers temps suite à quelques coups, Jorell avait nuit sans le savoir à un caïd très craint par sa brutalité dans le milieu. Là encore les Anciens avaient essayer de calmer le jeu mais sans résultats. Jorell était fait comme un rat si il restait entre les murs de la cité, un vieil homme plein de sagesse lui avait conseillé Soirétoile. Réunissant ces quelques affaires il partit en pleine journée lorsque les rue étaient combles. Il s’infiltra dans une carriole faisant la route pour le village le cœur plein d’amertume et de haine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG] Jorell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soirétoile :: Forum roleplay-
Sauter vers: